Accident mortel sur le RER Ligne A

Un dramatique accident du travail s’est produit hier matin sur le RER Ligne A. Le bilan  est  extrêmement  lourd :  un  salarié  mort,  un  grièvement  blessé  et  plusieurs salariés extrêmement choqués psychologiquement.

Le 5 mars, vers 5 heures du matin, entre les gares de  « Bussy-Saint-Georges » et « Val d’Europe », un salarié de la société « Colas Rail » (prestataire de la RATP) travaillant sur les  voies  a  été  heurté  par  un  RER,  provoquant  son  décès.  Deux  autres  salariés  se trouvaient à proximité, l’un d’eux a été blessé à la jambe, le second est fortement choqué comme  la  conductrice.  Ils  ont  été  immédiatement  conduits  à  l’hôpital  et  deux  agents RATP présents dans la cabine de conduite ont été pris en charge.

A ce jour, les circonstances de ce drame sont connues, par contre, les causes et les responsabilités restent à définir. Une enquête a été ouverte afin de les déterminer.

Les  élus  CGT  au  sein  des  Comités  d’Hygiène  de  Sécurité  et  des  Conditions  de  Travail (CHSCT) se sont immédiatement mobilisés, ils diligentent eux aussi une enquête et se réuniront avec l’ensemble des acteurs concernés.

Perdre sa vie au travail est une cruelle réalité, chaque jour en France ce sont plusieurs salariés qui succombent en exerçant leur métier.

Cette réalité nous rappelle de la manière la plus brutale qui soit, le besoin de dispositifs de  sécurité,  d’équipements  adéquats,  de  procédures  sécuritaires,  de  formation  aux risques professionnels, etc… Toute économie dans ce domaine de la part des entreprises devrait être considérée comme une faute inexcusable.

Sans tirer de conséquences hâtives sur le drame survenu hier à la RATP, notons tout de même  que  l’époque  est  pour  le  moins  particulière  étant  donné  la  perspective  de suppression des CHSCT suite aux Ordonnances « Macron » sur la Loi Travail.

Ce drame nous en rappelle d’autres : ceux survenus en Angleterre lors de la privatisation du rail. Les enquêtes en cours permettront de définir les causes de celui-ci.

La CGT-RATP apporte tout son soutien et sa solidarité à l’égard des victimes et de leurs familles. Elle présente ses condoléances à la famille de notre collègue décédé.

Paris, le 6 mars 2018

Author: CGT_admin

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :