Embauches à la RATP… la réalité ne se trouve pas dans une campagne de communication !

C’est à grand renfort de communication que la PDG de la RATP, Mme Élisabeth Borne, vient d’annoncer un plan d’embauche de 3.000 personnes à la RATP. C’est vrai… mais c’est très incomplet… décryptage :
La RATP est une entreprise publique nationale composée d’un EPIC de 42.734 agents sous statut* en 2015 et de filiales composées d’environ 15.000 salariés, le tout formant le « Groupe RATP ». Chaque année, l’EPIC RATP engage des réorganisations dont le seul but est de générer des gains substantiels de productivité, principalement via des suppressions de postes.
La RATP embauche ? Oui, mais il ne faut pas oublier que son réseau se développe : mise en place de nouvelles lignes de Bus et de Tramway, prolongement et modernisation de lignes de Métro, grands chantiers de rénovation des infrastructures ferroviaires, etc…
Là où il faudrait embaucher 100 personnes, la RATP en recrute 12 ! C’est de la « productivité de croissance », détail important que la direction de la RATP a soigneusement « oublié » de mettre en avant dans son plan de communication :

Renforcement de l’offre de transport + Besoins nouveaux*

PRODUCTIVITE*

BILAN

2012

+ 442

– 705

La RATP
aurait due créer

3.347 postes
(financés par le STIF), elle n’en a créé
que 405 …

2013

+ 684

– 698

2014

+ 853

– 594

2015

+ 823

– 525

2016

+ 545

– 420

TOTAL

+ 3.347

– 2.942

Ce sur quoi la direction de la RATP ne communique pas, ce sont les 2.942 suppressions de postes sur les 5 dernières années !
La RATP « omet » aussi de parler des départs : retraite, décès, départs volontaires, révocations…
À l’heure où la France compte un taux de chômage record, notre entreprise publique nationale devrait être exemplaire en terme de développement de l’emploi, ce qui est loin d’être le cas !
Le 9 mars dernier, les agents de la RATP se sont fortement mobilisés pour les salaires et pour l’emploi… Jusqu’à quand la direction de l’entreprise, le STIF, la Région et le gouvernement vont poursuivre leur œuvre commune de destruction de l’emploi, tout en communiquant comme des  champions du recrutement ?
* Chiffres issus du « Bilan social » 2015 et du « Contrôle de gestion » – Documents officiels de la RATP.
picto-pdf A télécharger ici

Author: CGT_admin

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :