La direction recule : pas de prime pour casser la grève !

wb_C5B253722D0B4BD787349E55EC277CD4En cas de grève, la question de l’utilisation du personnel d’encadrement sur les réseaux d’exploitation ferré fait de nouveau l’actualité. Ce n’est pas chose nouvelle pour la RATP que de solliciter les agents d’encadrement à la conduite lors des mouvements sociaux, nous dénonçons ces pratiques, mais ce qui est nouveau et d’autant plus scandaleux, c’est l’attribution d’une prime forfaitaire de 100€/mois pour jouer « les jaunes »…
Grâce à l’intervention des syndicats, la direction est revenue sur son projet de donner une prime de 1200€ aux agents d’encadrement volontaires à remplacer des grévistes et aussi sur son projet de modification des contrats de travail pour les futurs embauchés !

Auteur: union_admin

Partager cet article :
%d blogueurs aiment cette page :