La RATP, plus rapide à appeler la police qu’à enregistrer des demandes d’embauche !

wb_31EB20AE88284E7C8E563FB506DA5EF7Les travailleurs sans papiers du sous-traitant de la RATP ASTEN, qui  travaillent depuis des années la nuit à la réfection des quais du métro parisien, sont venus le 15 juillet à la Maison de la RATP porter leurs candidatures  d’embauche.

La direction de la RATP a refusé de les recevoir, a refusé le dépôt de leurs dossiers et a  demandé l’évacuation de ces salariés par les forces de police…

Auteur: union_admin

Partager cet article :
%d blogueurs aiment cette page :