Les salariés RATP exposés au plomb de Notre-Dame de Paris …

Face à l’immobilisme de la direction de la RATP quant aux risques sanitaires liés au plomb encourus par ses salariés suite à l’incendie de Notre-Dame, la CGT-RATP est intervenue.

Par l’intermédiaire de vos élus membres de la Commission Santé Sécurité et conditions de travail au niveau de l’entreprise (CSSCT-Centrale) un Droit d’Alerte pour Danger Grave et Imminent a été déposé pour limiter le risque pour tous les salariés ayant exercé ou étant amenés à exercer leur activité professionnelle à proximité de ce site.

L’intervention de vos élus a notamment contraint la direction de la RATP à :

  • Réaliser des mesures surfaciques complémentaires (risque par ingestion) en surface et procéder à leur analyse. Le risque par inhalation est quasi nul.
  • Diffuser une note «Sécurité et Santé au Travail» sur les préconisations relatives aux règles d’hygiène, dans l’ensemble des secteurs de l’entreprise,
  • D’accéder, en lien avec leur médecin du travail de secteur, aux demandes des salariés pour effectuer un contrôle et des examens médicaux (plombemie).

ATTENTION : Les visites et examens éventuels devront être effectués sur le temps de travail.

La CGT-RATP veillera au respect des engagements pris par la Direction de la RATP et restera attentive au bien être de tous les salariés.

N’hésitez-pas à solliciter vos élus, vos délégués CGT dans chacun de nos attachements.


 

  Tract risque sanitaire Plomb de Notre-Dame (161,1 KiB, 35 hits)

Author: union_admin

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :