Quand la CFE-CGC perd ses moyens….

wb_8B05E0CCAABC40699412BD93D0B08D57C’est dans un contexte constructif que la CGT a participé activement aux négociations et audiences sur la Protection Sociale Complémentaire d’Entreprise. C’est dans le même état d’esprit qu’elle continue à faire avancer des revendications non abouties et ce avec le souci d’améliorer les prestations offertes aux agents sans leur en faire supporter les coûts mais, également, sans faire supporter à la Mutuelle la prise en charge de prestations qui devraient l’être par la CCAS.
Les questions posées lors des séances DP par la CGT, notamment sur la question de la Parodontologie et de l’Ostéodensitrométrie, confirment nos prises de paroles motivées dans toutes les réunions auxquelles nous participons et démontrent, si cela est encore nécessaire, qu’il n’est nullement question de silence en réunion mais d’avancées dans l’intérêt des salariés.
Depuis 2003, la position figée de la CFE-CGC lui interdit d’apprécier les positions de la CGT qui ont évolué au regard des transformations dans l’entreprise et dans le pays.
Piégés par leur position réformiste qui accompagne de manière aveugle la politique de l’entreprise, il ne leur reste que les propos insultants et diffamatoires à l’instar de certaines OS.
Paris, le 2 décembre 2011

Author: union_admin

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :