Election de Pierre Mongin à la tête de la RATP : la CGT s'exprime !

salle-du-conseil2

Le Conseil d’Administration (CA) de la RATP, réuni ce 23 juillet 2014, a notamment en charge d’élire, sur proposition du Gouvernement, le PDG. C’est là un acte politique important.
Pour la CGT, le mandat qui s’ouvre s’inscrit dans un contexte marqué par des évolutions majeures, tant européennes que nationales, notamment avec la perspective, à travers le projet du « Grand Paris express » d’un nouvel et salutaire essor du réseau de transports publics francilien et la renégociation du contrat avec le STIF : autant de facteurs appelant à une vision stratégique pour la RATP et le Service Public.
C’est dans ce cadre que nous considérons que la gouvernance d’une entreprise publique comme la nôtre doit s’appuyer sur l’expertise des salariés qui, au sein du CA, ont un rôle particulier conjuguant connaissance de l’entreprise et de ses métiers et attachement aux valeurs du service public.
La CGT-RATP porte une vision politique qui conforte et pérennise le caractère public, national, intégré de la RATP et d’un statut du personnel de haut niveau.
L’Etat et les collectivités territoriales doivent se servir de la RATP pour ce qu’elle doit être : le « bras armé » des politiques publiques en termes de mobilité et d’aménagement du territoire, prioritairement en Ile de France mais aussi en matière de relance économique, de création d’emplois et de reconquête industrielle.
Ces objectifs impliquent une réorientation de la politique d’entreprise. La CGT-RATP demande qu’une nouvelle lettre de mission de l’Etat soit assignée au PDG.
Si l’emploi est une priorité nationale, si l’amélioration des transports du quotidien est une préoccupation centrale, on ne peut alors pas accepter que la RATP continue à supprimer des postes de travail comme elle l’a fait ces dernières années avec une perte nette de 1500 emplois depuis 2009, et ce, malgré une croissance significative de l’offre.
C’est dans ce cadre que la CGT-RATP a participé au vote pour l’élection du PDG de la RATP. La proposition du gouvernement concernant le renouvellement de Pierre Mongin à la tête de la RATP n’amène, pour nous, pas de réserve sur la personne. Notre abstention est l’expression de notre exigence d’une réorientation de la politique menée à la RATP.

Author: union_admin

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :