Tous concernés par la retraite, tous mobilisés pour la défendre !

Malgré les puissantes journées de mobilisation des 13 et 24 septembre 2019 à la RATP, le gouvernement reste sourd aux revendications portées. Par sa posture dogmatique, il cherche l’affrontement social et ambitionne d’imposer un régime de retraite faussement “universel” et véritablement à points, première marche à l’instauration d’un système par capitalisation ou au cumul « emploi-retraite » subi.

La CGT porte un socle de revendications permettant un meilleur financement, une plus grande prise en compte des durées d’assurance (durée d’études, recherche du premier emploi…) et l’amélioration générale du niveau des pensions. Malgré nos contributions pendant plus d’un an aux réunions de concertation dans le cadre de l’élaboration du rapport dit “Delevoye”,  aucune de nos revendications n’a été prise en compte.

La CGT-RATP s’oppose au projet de réforme porté par le gouvernement qui n’ouvrira ni à un système plus juste, ni à un système plus équitable puisqu’il commence par remettre en cause les régimes dit spéciaux comme celui des agents RATP qui répond aux contraintes d’exercice de nos métiers et du mécanisme de rémunérations progressives tout au long de la carrière.

La RATP porte, à sa mesure, des responsabilités à la vue de ses politiques sociales et salariales qui ont négligé, particulièrement ces dernières années, la part socialisée des rémunérations et donc le financement de notre système de protection sociale solidaire.

Un préavis de grève vient d’être déposé et couvre l’ensemble des services et des catégories professionnelles de l’entreprise à compter du mercredi 4 décembre 2019 – 22 h et ce pour une durée illimitée.

La CGT-RATP invite l’ensemble des salariés à se réunir dès à présent en Assemblées Générales afin de décider ensemble des formes de leur mobilisation.


  Préavis de grève illimitée dès le 5 décembre 2019 (474,9 KiB, 166 hits)

  Retraite-4p_V7_SR_CA_V2.pdf (2,4 MiB, 82 hits)

 

Author: union_admin

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :