Victoire en 3 rounds… le Secrétaire du CSE 4 Bus à la RATP n’est pas coupable des faits qui lui sont reprochés !

Après les élu-es du CSE qui ont refusé son licenciement, l’Inspection du travail aussi et enfin ce jour le Ministère du travail, la Direction de la RATP se retrouve face à une triple décision sans appel.

Alexandre EL GAMAL n’est pas coupable des faits qui lui sont reprochés par sa Direction locale.

Dans une démocratie moderne, on ne licencie pas pour fait de grève et encore moins sur des accusations non fondées.

Par cette nouvelle décision, la CGT-RATP met en garde la Direction contre un acharnement à l’encontre de notre camarade en utilisant le dernier recours à sa disposition, le tribunal administratif.

Madame la Présidente, il est temps de mettre un terme à la répression syndicale dans l’entreprise à l’encontre, notamment, des élu-es et des dirigeant-es de notre organisation syndicale.

La CGT-RATP remercie toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour défendre Alexandre face à cette injustice et aux attaques contre celles et ceux qui font vivre, par leurs engagements, la démocratie sociale au plus près et dans l’intérêt des travailleurs, à la RATP et partout ailleurs.

Paris, le 21 mai 2021


  2021-05-21-Communique-de-presse-CGT-RATP-A.-EL-GAMAL.pdf (243,6 KiB, 80 hits)

Author: union_admin

Share This Post On
Phone
Email
Messenger
Messenger
Phone
Email