A la RATP comme partout, la mobilisation continue !

L’ACCORD D’ENTREPRISE DICTERAIT SA LOI ! INACCEPTABLE

Aujourd’hui

Demain

C’est le principe du plus favorable qui prévaut pour l’essentiel avec ce que l’on appelle la hiérarchie des normes : la loi prime sur le statut qui prime sur l’accord d’entreprise ou local, sauf si ces derniers sont plus favorables pour les agents. Les modifications portées par le projet du Code du Travail vont inverser cette hiérarchie des normes : le principe de faveur ne vaut plus. Un accord d’entreprise pourra être moins favorable aux agents malgrès des dispositions plus protectrices de la loi !

Rien que cette disposition du projet de loi justifie que les agents se mobilisent en masse.

A cela, il faut rajouter que dès le départ, les organisations syndicales n’ont jamais été consultées avant l’écriture de ce texte. Aujourd’hui le 49-3 est utilisé à l’Assemblée Nationale comme pour rappeler la brutalité de ce texte !

Les salariés sont méprisés, les citoyens bafoués et leurs représentants ignorés…

Après 10 mobilisations, actions de grèves et de manifestions partout en France depuis le 9 mars, un nouveau rendez-vous s’impose :
La CGT-RATP a déposé un prèavis de grève couvrant l’ensemble des services et les agents de l’entreprise pour la journée du mardi 17 mai 2016. (du lundi 16 à 22h00 au mercredi 18 à 6h40)
La CGT-RATP appelle l’ensemble des agents à s’incrire dans cette nouvelle mobilisation.

Exigeons le retrait de ce projet de loi pour un code du travail du XXIème siècle!

PLUS QUE JAMAIS, L’URGENCE EST À LA MOBILISATION !

picto-pdf 2016 05 11 tract CGT RATP action loi travail du 17 mai

Auteur: CGT_admin

Partager cet article :
%d blogueurs aiment cette page :