La Région IDF lance la vente à la découpe du service public !

L’appel d’offres pour l’exploitation de la future ligne T9 qui doit relier la Porte-de-Choisy, à Paris, à Orly-ville à partir de la fin 2020, vient d’être publié par Île-de-France Mobilité (IDFM, ex STIF).

Malgré l’opposition de l’ensemble des Organisations Syndicales de la RATP, malgré l’opposition d’élus régionaux et du Val-de-Marne (un voeu a été voté en ce sens par l’Assemblée départementale du Val-de-Marne à l’unanimité), malgré le fait que cet appel d’offres ne réponde à aucune obligation légale…

IDFM impose un appel d’offres qui prévoit que le gagnant devra obligatoirement créer une société dont l’unique objet sera l’exploitation de cette ligne de tramway. Même si la RATP remportait cet appel d’offre, elle serait obligée de créer une société dédiée sous statut privé. C’est donc là un choix délibéré de la Présidente de Région de mettre en oeuvre les préalables à la privatisation des réseaux, au démantèlement et à la privatisation de la RATP.

Situation d’autant plus inacceptable que rien ne force IDFM, même s’il y a un changement de mode (passage du bus au tramway), à engager un appel d’offres puisque le T9 reprend le tracé de l’actuelle ligne de bus 183 exploité par la RATP.

La CGT-RATP dénonce ce choix dogmatique, néfaste pour un service public de qualité dû aux usagers, destructeur en termes de conditions de travail pour les salariés, inadapté au regard du besoin de multi-modalité et d’interconnexion des modes de transport, inefficace économiquement et même couteux pour la collectivité…

Rappelons-le, les principaux concurrents de la RATP en Ile-de-France, ne sont autres que des entreprises à capitaux majoritairement publics. Cette politique ne sert qu’à mettre en compétition les salariés entre eux.

Non à la privatisation de l’exploitation du tramway T9 !
Non au démantèlement de la RATP !

Paris, le 30 mai 2018

picto-pdf 2018 05 30 COMMUNIQUE DE PRESSE CGT sur T9

Auteur: CGT_admin

Partager cet article :
%d blogueurs aiment cette page :