SALAIRES : La direction reste sourde !

La direction de la RATP n’a pas été en capacité de proposer un accord salarial qui recueille l’assentiment favorable d’au moins 30 % des syndicats… Cela en dit long sur la nature de ses propositions qui tiennent de la provocation. Les salariés de l’entreprise risquent de subir cette année encore une année quasi blanche en termes d’augmentation !

⇨   O% d’augmentation en 2015,

⇨   0% d’augmentation en 2016,

⇨   0,4% proposé pour 2017… c’est la provocation de trop !

Ce jour, les agents de la RATP ont été appelés à se mobiliser au siège de l’entreprise, ils ont été reçus par une direction qui reste sourde aux légitimes revendications.
La PDG de la RATP, Madame BORNE, interroge les représentants des salariés au Conseil d’Administration, pour tenter de justifier sa politique salariale : « Quelle entreprise aujourd’hui a une proposition d’augmentation supérieure à l’inflation ? », c’est oublié un peu vite les chiffres records de la RATP, quelle entreprise fait :

  • 4,2 milliards de Chiffres d’affaires ?
  • 255 millions de résultat net estimé pour 2016 ? 1,3 milliard sur 4 ans ?
  • 8 milliards d’investissement en IDF dont 4,2 sur fonds propres ?
  • 1 milliard de Capacité d’Auto Financement ?
  • 70 millions pour financer une filiale en Toscane ?
  • 5 millions perdus par une filiale à Macao ?
  • 40 millions versés au STIF pour financer le Pass NAVIGO ?
  • 90 millions reversés au STIF ? etc …

A titre de comparaison, les revendications de la CGT : + 3% de la valeur du point, 300 € pour tous, + 10 points pour les « bas salaires », etc… s’élèvent à 90 millions d’euros… largement finançable au regard de ces résultats !
Après la mobilisation de ce jour, la CGT-RATP appelle à ce que les salariés se rassemblent et portent l’exigence de poursuites des négociations.
La CGT-RATP appelle l’ensemble des syndicats représentatifs pour gagner la poursuite des négociations salariales afin d’obtenir des mesures générales significatives.
Paris, le 28 février 2017 – 17h30

Auteur: CGT_admin

Partager cet article :
%d blogueurs aiment cette page :