Annonces du 1er ministre : Nous refusons l’infanticide social !

La CGT-RATP, dans l’unité syndicale, est au cœur de la puissante mobilisation sociale qui dure depuis une semaine et c’est pour cela que nous avons été très attentifs au discours du Premier ministre ce 11 décembre.

En restant sourd à l’exigence sociale portée par des millions de travailleurs à travers le pays, à celle exprimée avec une force jamais connue à la RATP, le gouvernement fait le choix délibéré de l’affrontement social. La CGT-RATP réaffirme son opposition la plus ferme à l’instauration d’un régime dit « Universel » par points. Nous portons des propositions pour une réforme des retraites juste qui améliore la situation des retraités actuels, des futurs retraités et qui pérennise le financement et l’équilibre de notre actuel système de retraite solidaire.

Encore une fois, le Premier ministre tente au travers de ses annonces de déminer le terrain social en tentant de faire croire à une majorité d’agents de la RATP qu’ils ne seraient pas (ou très peu) impactée par cette réforme, c’est là un mensonge qui déshonore sa fonction. Le gouvernement porte ainsi l’entière responsabilité des arrêts de travail, de leurs reconductions et de leurs conséquences sur les millions d’usagers quotidiens des réseaux de la RATP.

En effet, les dispositions évoquées sont claires : nous passerions d’un système de retraite solidaire à un système individualisé qui fragiliserait le niveau des futures pensions. Pour exemple, nos salaires sont calculés sur la valeur d’un point d’indice, cela ne garantit pas son augmentation et même si le point ne baisse pas, nos salaires stagnent et comme les prix eux augmentent, nous subissons une perte sévère de pouvoir d’achat. Ce sera demain la même chose pour les retraites…

Parce que nous refusons que les générations futures soient sacrifiées et que nous restions sans combattre au prétexte que certains seraient moins lésés que d’autres… La CGT-RATP appelle donc à la poursuite et à l’élargissement de la mobilisation à la RATP et au-delà.

Nous sommes disponibles pour agir avec les autres organisations syndicales de la RATP, dans le pluralisme syndical, mais avec ce même partage du refus de la retraite par points.

La CGT-RATP maintient son appel à tous les syndicats de la RATP à agir ensemble, à s’exprimer collectivement et à combattre pour une véritable réforme de progrès social. C’est là une question d’honneur du mouvement syndical à la RATP !

Non au sacrifice de notre jeunesse et cela passe inévitablement par l’abandon de ce projet de réforme !
Oui à un système par répartition plus juste et solidaire !


  2019/12/2019-12-11-COMMUNIQUE-DE-PRESSE-CGT-RATP.pdf (627,5 KiB, 72 hits)

Author: union_admin

Share This Post On

Coin Bank

Devant la lutte menée par nos camarades actifs, l’Union Syndicale des Retraité-e-s CGT-RATP lance un appel à la Solidarité financière.

Vous pouvez exprimer votre solidarité par don à régler par chèque ou en virement.

>>> Plus d'info ici <<<

 

%d blogueurs aiment cette page :